La voleuse de livres de Markus Zusak


Résumé: 


Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité. Liesel Meminger y est parvenu. 

Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s'est arrêtée. Est-ce son destin d'orpheline dans l'Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ? Ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? Au moins que ce ne soit son secret... 

Celui qui l'a aidé à survivre. Celui qui a même inspiré à la Mort ce si joli surnom : la Voleuse de livres.

Mon avis: 


Pour être honnête, ce livre figurait dans ma PAL depuis un bon moment ! Je redoutais la lecture tant son volume est impressionnant, finalement, il aura fallu une lecture commune pour que je me lance, et je ne le regrette pas !

     Dès le début j’ai été frappé par le style d’écriture : le livre est plein de formules très poétiques, de nombreuses métaphores et symboles qui rendent la lecture très agréable : « Dès l’instant où le mot communiste la frappa, le flot du récital nazi buta sur elle et se perdit dans les pieds allemands qui l’entouraient. » (page 117) ou encore « elle se débâtit avec trois mots immenses, qu’elle porta sur l’épaule avant de laisser tomber ce fardeau maladroit aux pieds d’Ilsa Hermann. Ils glissèrent sur le côté au moment où elle ne pouvait plus supporter leur poids. Ils restèrent sur le sol, énormes, éloquents et malhabiles. Je suis désolée. » (page 154).

      Il est aussi très addictif, en faisant de nombreuses références à la suite de l’histoire, la narratrice nous laisse dans le flou tout en nous dévoilant par ci par là des éléments concernant la suite du livre.

Le livre est en fait un témoignage livré par la mort elle-même, qui va s’exprimer sur des faits qui se sont passés en Allemagne entre 1939 et 1943 principalement. Elle retrace l’histoire de Liesel Meminger, une jeune fille qui va être adoptée à l’âge de neuf ans par la famille Hubermann, à travers de nombreux personnages :

      Tout d’abord, (évidemment) : Liesel : dès le début, elle s’attache aux membres de la famille Hubermann et notamment à Hans qui joue très bien son rôle de père adoptif. Il va apprendre à Liesel à lire et écrire avec énormément de patience. Il est toujours très optimiste et  aime jouer de l’accordéon pour détendre les membres de la famille.
      Sa mère adoptive, Rosa, est assez vulgaire et passe son temps à insulter tout le monde. Mais c’est sa façon de montrer son affection et elle prouve à plusieurs reprises tout au long du livre qu’elle a un grand cœur.
     Ilsa Hermann est la femme du maire de la ville, chez qui Rosa Hubermann travaille. Liesel va attirer son attention et Ilsa va jouer un rôle important dans l’histoire de la voleuse de livres.
     Max Vanderburg, un juif, fils d’un ancien ami de Hans Hubermann va ensuite apparaitre dans la vie de la famille. Hans accepte de le cacher chez lui pendant la guerre. Max va très vite s’attacher à Liesel, car ils partagent des choses en commun, comme le fait d’avoir dû quitter leur famille.
     Rudy Steiner est le meilleur ami de la voleuse de livres. Il est très vif et aime jouer. Ils vont apprendre à voler ensemble et est omniprésent tout au long du livre.
     La narratrice prend le temps de décrire les personnalités de chacun des personnages, leur apparence ainsi que le lien qu’il partage avec elle –la mort-.

    J’ai particulièrement retenu certains moments du livre : lorsque Hans apprend chaque soir à lire et à écrire à Liesel, la bataille de neige dans la cave, le moment où Rosa vient à l’école de Liesel, lorsque Liesel croise Max parmi la foule de juifs capturés et lorsque Rudy va chercher le livre de Liesel dans la rivière. C’est les moments qui m’ont semblé les plus forts du livre, ceux qui vous permettent de vraiment cerner les personnages.

     Pour finir, je dirais que ce livre a vraiment été un coup de cœur. 


COUP DE COEUR! 

Commentaires

  1. J'ai beaucoup aimé ce livre également qui conte une belle histoire, émouvante et atypique dans sa narration :)

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre fait partie de ma wish list, je suis sûre que je vais l'adorer !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Passeuse de rêves de Lois Lowry

Les poules préfèrent les cages d'Armand Ferrachi

Le Colonel Chabert - Honoré de Balzac